Nous sommes tous terriens.

Je vous défie de regarder ce documentaire jusqu’au bout et d’aller ensuite acheter d’la bidoche au supermarché.  Même si, à mon goût, la musique est trop larmoyante, et c’est bien inutile compte tenu de la dureté des images.

Je voudrais que tout le monde voit ce documentaire, ça devrait même être obligatoire à quiconque souhaitant acheter de la viande, du lait, du cuir ou autres produits issus de ce massacre.

« Earthlings est un documentaire long-métrage sur la dépendance absolue de l’humanité à l’égard des animaux (animaux de compagnie, nourriture, habillement, divertissement, et recherche scientifique) mais aussi sur l’irrespect total pour ceux qu’on peut aussi qualifier de marchandise… »

Sur le même schéma que le racisme et le sexisme, le spécisme favorise ses propres intérêts aux détriments des autres espèces.

Voici quelques citations qui m’ont interpellé dans ce documentaire, et qui, je l’espère vous interpelleront aussi:

« La souffrance d’un être est égale à la souffrance de tout autre être. »

« Les gens espèrent que la viande qu’ils achètent vient d’un animal qui n’a pas souffert. Mais ils préfèrent ne rien savoir. Et pourtant tous ceux qui, par leur consommation, provoquent le sacrifice d’un animal, ne méritent pas d’ignorer les étapes de production de la viande vendue dans le commerce. »

« Si les abattoirs avaient des vitres, ne serions nous pas tous végétariens ? »

« Vous avez dîné, et bien que l’abattoir ait été soigneusement caché dans un lieu convenablement éloigné, vous êtes complice. » Emerson.

« De toutes les créatures, l’Homme est la plus détestable. » Mark Twain.

« Tant qu’il y aura des abattoirs, il y aura des champs de bataille. » Léon Tolstoï.

« L’ignorance est la plus fréquente justification des spécistes. Mais avec le temps et la détermination n’importe qui peut facilement découvrir la vérité. »

« Si la souffrance des animaux nous retourne l’estomac, cela montre que nous n’y sommes pas indifférents, même si nous ne voulons pas l’admettre. Ceux qui rejettent l’amour pour les animaux comme n’étant que de la sensiblerie renient une part importante de leur humanité. Quand on respecte un animal, on n’en est pas moins humain. Nous sommes tous terriens, faisons le rapprochement. »

Publicités

Présentation

Toute histoire commence par un début mais le début de quoi ?
Notre rencontre ?
Notre envie de vivre ensemble ?
L’achat de notre maison ?
Notre emménagement ?
Ou tout simplement cet instant précis:

Moi c’est Mavo, 30 ans, et bientôt 35 ans pour Monsieur.
Nous vivons actuellement en région parisienne chacun chez soi et nous avons décidé de vivre ensemble.
Nous voulions depuis longtemps, chacun de notre côté, et bien avant de nous connaitre, quitter l’île de France et vivre à la campagne. Nos projets de vie communs nous ont vite convaincu qu’il était temps de se lancer dans une vie plus verte, plus libre, plus autonome…

Vous me direz, c’est bien joli d’en avoir envie mais encore faut-il en avoir les moyens !
Et là encore, le moment semblait bien choisi. Les prix de l’immobilier sont bas et j’avais de mon côté de coquettes économies.
Le choix de la région reposait essentiellement sur le cadre de vie et le prix. Après quelques recherches nous nous sommes penchés sur les régions Centre, Bourgogne et Auvergne. De nombreuses visites, des critères bien précis à satisfaire ( au calme, prix bas, maison non mitoyenne, minimum deux chambres, un grand jardin sans vis-à-vis, non inondable, sans ligne à haute tension à proximité… ), des critères optionnels ( maison en pierres avec poutres apparentes, rue ou chemin sans issue, bonne exposition, bonne isolation, garage, à maximum 3h de Paris… ) et des petits plus bienvenus (sous-sol, vue, proximité des commerces… )

C’est donc après avoir vu de nombreuses maisons pourries, trop petites, trop chères, trop loin etc que nous avons visité, négocié et acheté une charmante maison en pierres et poutres apparentes avec un immense jardin, un garage/atelier, au bout d’un petit village du Cher ( région Centre donc ) à proximité d’une ville avec commerces et écoles. Petit bémol tout de même: le terrain est mitoyen à un grand champs. Nous allons devoir faire attention à ne rien planter trop proche de celui-ci afin que nos récoltes ne soient pas polluées.

Voilà, ce n’est qu’un début, la suite viendra au fur et à mesure…

Bienvenue dans mon petit coin de verdure !

Mavo à la forêt d'Orient

Bonjour à tous et soyez les bienvenus sur mon blog !

Nous quittons la ville pour la campagne, y’a tout à apprendre ! A l’aube de ce changement de vie radical j’ai décidé de créer ce blog (que je souhaite le plus interactif possible) afin de partager des expériences, des idées, des recettes, des infos/documentaires/coups de gueules… J’espère croiser des gens, qui comme nous, souhaitent vivre mieux, consommer moins, être le plus autonome possible et échanger des savoir-faire et des astuces respectueuses de la nature et du bien-être. Vous pourrez voir nos travaux d’intérieurs, aménagements extérieurs, élevage de poules et chèvres, fabrication de fromage, recettes, permaculture, jardinage, toilettes sèches, compost, sorties, bricolage…) Je partagerai des documentaires intéressants sur le thème de l’écologie, la santé, l’alimentation, l’exploitation animale etc. J’espère atteindre le plus de monde possible alors n’hésitez pas à faire tourner, et bonne lecture !

Choisissez une rubrique qui vous intéresse dans le bandeau gris en haut de page. Les articles ci dessous apparaissent dans l’ordre de parution quelque soit leur catégorie.